fractal

du 2 au 5 février 2016 - la balsamine - bruxelles

 

Fractal a pour ambition de tendre un miroir à notre propre solitude et à notre fantasme de l’Autre. Sur scène, une communauté humaine se tisse autour d’un individu dans l’attente d’un signal provenant d’une civilisation extraterrestre.


La recherche de vie extraterrestre est une longue quête de l’Autre qui anime les esprits créatifs, scientifiques ou… dérangés (bien souvent les trois à la fois) depuis la nuit des temps. Qui sont les extraterrestres ? Impossible de le savoir. D’ailleurs rien n’indique qu’il y ait quelqu’un d’autre dans l’immensité cosmique. Chercher de la vie dans l’espace est une entreprise où se côtoient le possiblement futile et le potentiellement révolutionnaire… Une ambivalence profondément humaine ?


Liant la chorégraphie, la musique et la parole, Fractal développe la poétique d’un univers mathématique et métaphorique, où tout mouvement vers l’Autre n’est qu’un trajet vers soi. L’espace-temps de la représentation, son terrain de jeu, est cette zone du milieu qui caractérise l’être humain, situé entre le microscopique et le macroscopique, le futile et le primordial, l’utopie et la réalité, l’individu et le groupe. Les corps, guidés par la rigueur de la géométrie, entament une marche à la fois complexe, hypnotique, aliénante et absurde. Une danse oscillant entre profonde nécessité et pure vacuité, où la structure devient sensation et la mathématique devient charnelle.

conception, production, chorégraphie et interprétation clément thirion

avec la participation d’un groupe de 25 danseurs

assistante/collaboratrice artistique coraline clément

musique thomas turine

vidéo robin yerlès

production/diffusion vanessa vallée


production kosmocompany

coproduction la balsamine, le théâtre de namur ,charleroi-danses, le théâtre de vanves (fr)

soutien les laboréales, la fabrique de théâtre

en partenariat avec ISAC, ARTS2 (conservatoire de mons)

aide fédération wallonie-bruxelles - service de la danse et le centre des arts scéniques


un projet accompagné par l’observatoire de l’espace - le laboratoire arts-science du CNES